radiateur-inertie-taille

Comment calculer la puissance de mon radiateur électrique ?

Pour s’assurer une qualité de chauffe optimale et un juste confort thermique, vous vous bornez généralement au choix radiateur électrique. Vous parcourez tous les modèles disponibles sur le marché à la recherche du bon appareil de chauffe. Cependant, savoir comment calculer la puissance de votre radiateur électrique est tout aussi nécessaire.

Pour voir un maximum d’article : tous les radiateur de leroy merlin

Plusieurs critères permettent en effet de parvenir à évaluer cette puissance. Pour tous les radiateurs électriques, il faut considérer entre autres : l’étendue de la pièce de destination, les conditions climatiques, la localisation géographique et même les circonstances de construction de votre maison.

Le volume de la pièce

C’est le premier indice de calcul de la puissance de votre radiateur électrique. Pour être en mesure de déterminer la juste puissance qu’il faut pour vous réchauffer dans une pièce, il vous faut déjà connaître les dimensions de celle-ci. Le volume s’obtient par le calcul de la surface de la pièce d’un côté et la hauteur du plafond de l’autre.

La surface est la mesure par excellence de la dimension (au sol du moins) d’une pièce. Exprimée en m2, elle est le produit de la longueur et de la largeur de la pièce. La hauteur elle, ne se calcule pas véritablement, mais se mesure en longueurs et largeur. Elle a donc la même unité de mesure.

Pour un site qui référence le meilleur radiateur à inertie : en cliquant ici !

Une fois que ces différentes dimensions sont connues, il suffira d’en faire le produit pour obtenir le volume de votre pièce. En clair, le volume équivaut à la surface multipliant la hauteur et s’exprime en m3.

L’isolation de l’habitat

L’isolation est la technique qui vous permet d’optimiser la température intérieure de votre logement et de le préserver de l’influence de la température extérieure. Elle est essentielle pour calculer la puissance de votre radiateur électrique. En effet, une mauvaise isolation de votre habitat implique des déperditions thermiques et demande une plus forte puissance de chauffage. Ceci est particulièrement primordial pour les radiateurs électriques, pour s’éviter une surconsommation en électricité.

Le niveau d’isolation thermique d’un habitat dépend généralement de son année de construction. La réglementation thermique a en effet pas mal évolué. Ainsi, avant 1975 par ex, les constructions étaient bien mal isolées. L’isolation est devenue meilleure à partir de 1980. Puis, les bâtiments qui datent d’après les années 2000 jouissent d’une très bonne isolation.

Par ailleurs, le nombre de fenêtres et leurs vitrages respectifs impactent également l’isolation de votre bâtiment.

La formule de calcul de la puissance de votre radiateur électrique

D’entrée, il convient de signaler que d’autres critères spécifiques entrent en considération pour utiliser la formule standard de calcul de la puissance de votre radiateur électrique. Elle tient en effet compte, outre les indices indiqués plus haut, des conditions climatiques de la région d’emplacement de votre habitat, mais aussi de la température à laquelle vous souhaitez vous réchauffer.

Pour lire test : Comment trouver une enceinte bluetooth facilement

Voici donc la formule : W­­ = coefficient de déperdition volumique x volume de la pièce x (température ambiante de confort – température extérieure de base).

Pour faire simple (la formule pouvant paraître complexe pour certains), vous aurez juste à multiplier le volume du local par la température de chauffe recommandée pour cette pièce. Puis, retranchez 10 % du résultat si votre maison est très bien isolée ou augmentez de 15 % si elle est mal isolée.