blender

Utilisations et conseils pour les blenders de cuisine

Vous vous demandez si vous devriez ajouter un blender à votre arsenal de cuisine ? Vous cherchez des façons d’utiliser cet appareil polyvalent ? Voici un guide informatif sur les bases du mixage et sur la façon de maximiser son potentiel culinaire.

Les blenders font partie de l’équipement standard de la plupart des cuisines, et ces outils de comptoir ne servent pas uniquement à préparer des smoothies. J’utilise cet appareil de cuisine pour préparer des sauces, des trempettes, des tartinades, des soupes, des boissons, des desserts et même des hamburgers.

Les blenders peuvent être intimidants à utiliser avec une variété de types de lames, de réglages, de tailles et plus encore. Dans ce post, nous allons explorer comment tirer le meilleur parti de votre blender, de sorte que lorsque vous débloquez son potentiel culinaire, la création de repas devient plus amusante et passionnante.

La partie supérieure d’un récipient de blender rempli d’ingrédients pour smoothie.

Blender ou robot ménager ?

Lorsqu’il s’agit de décomposer des produits liquides, comme des smoothies, de la pâte à crêpes, des soupes et des sauces chaudes, des sauces à salade, de la crème glacée ou des sucettes de fruits, le blender est mon premier choix. L’unité alimentée par gravité et les lames super tranchantes créent les produits les plus lisses et les plus crémeux.

Un robot ménager permet de décomposer plus facilement les ingrédients plus consistants, épais, secs ou durs, grâce à la taille de sa lame et à la largeur de sa cuve. Il est facile de broyer de la viande, de hacher des légumes ou de râper du fromage. Évitez de préparer des boissons comme des smoothies ou des boissons mixées avec un robot de cuisine.

Comment utiliser un Blender

Tous les appareils sont équipés de pièces détachables. Vous aurez une tasse, une lame, un couvercle, un bouchon de couvercle et un tamper. La base abrite les commandes et se branche sur une prise électrique.

Les aliments solides doivent être coupés en petits morceaux.
Assurez-vous que le couvercle est bien en place avant d’utiliser l’appareil.
Commencez le traitement à la vitesse la plus faible, puis augmentez la vitesse selon les besoins.
Ne laissez pas le Blender sans surveillance, le couvercle peut s’envoler.
Ayez une serviette à portée de main pour couvrir le couvercle lorsque vous ajoutez progressivement des liquides, comme de l’huile, à une purée chaude, car de la vapeur et des éclaboussures peuvent se produire.
Laissez de la place pour l’expansion – le tiers supérieur du bocal doit être exempt de tout liquide ou solide.
Si le mélange ne circule plus, retirez le bouchon à lèvres et utilisez le tamper pour remuer ou pousser les ingrédients vers le bas.
S’il y a une bulle d’air, arrêtez et utilisez une spatule pour remuer les ingrédients puis recommencez.
Ajoutez du liquide progressivement si nécessaire pour détendre un mélange épais et créer un produit lisse.
Faites des pauses si la tasse devient très chaude au toucher. Éteignez le blender, laissez-le refroidir si nécessaire, ou débranchez-le !
Ne plongez jamais le socle dans l’eau pour éviter tout risque d’électrocution. Essuyez-le plutôt avec un chiffon humide ou une éponge lisse.

Chargez et superposez les ingrédients correctement !

Grands récipients (plus de 20 onces) : Ajoutez les liquides, les produits secs, les légumes verts à feuilles, les fruits et légumes, la glace et les ingrédients congelés en dernier.
Petits récipients (20 onces ou moins) : La glace et les ingrédients congelés, les fruits et légumes, les légumes à feuilles, les produits secs et les liquides en dernier.

Utilisations du Blender

Sauces, trempettes et vinaigrettes : Pesto, mayonnaise, houmous, tartinades, salsas, vinaigrettes.
Desserts glacés : Bases de crème glacée et friandises à base de fruits.
Riz aux légumes : Accompagnements à faible teneur en glucides comme le riz au brocoli.
Boissons : Smoothies, boissons glacées, boissons alcoolisées mélangées.
Noix : Beurre de noix fait maison, comme le beurre d’amande ou d’arachide.
Purées : Nourriture pour bébé et soupes chaudes ou froides.
Viande hachée : Seulement pour les protéines moins fibreuses comme les crevettes ou le poisson.
Grains et céréales : Chapelure de pain, miettes de biscuits, farine d’avoine, farine d’amande.
Le sucre : Sucre en poudre fabriqué en quelques secondes.
Pâte à frire : Crêpes et muffins.

Choses à éviter : Pétrir la pâte, hacher de la viande dure comme le bœuf, faire de la purée de pommes de terre et extraire le jus des légumes ou des fruits sans le réglage approprié. Plus un produit est solide, plus il risque de faire surchauffer l’appareil, qui doit être placé dans un robot de cuisine ou un appareil à usage intensif.

 

Lire aussi : Comment utiliser le babycook ?/Comment choisir un volant PC ? / Tout savoir sur un appareil photo Compact